point de suspension?

Publié le par l'homnivore singulière

Denis Darzarcq questionne le corps dans son environnement urbain. Mais cette série, qu'il intitule "Hyper" comme pour rendre compte de  la profusion, de l'excès dans lequel on tombe;  est d'une beauté à couper le souffle. Des figures urbaines, quelconques, dans une position qui tient parfois de l'extase religieuse. 
DARZACQ website 

Publié dans photographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article