la guerre des boutons

Publié le par l'homnivore singulière

En Amérique du Nord se propage un mouvement d'écolos actifs et de militants pour la présence (ou pour la non-disparition) des espèces végétales en ville. S'approprier des bouts de terrain peu à peu envahis par l'asphalte et y laisser exploser dans les interstices des gerbes de couleurs, matières, odeurs; rendre l'espace urbain vivant!
A Toronto, Posterchild a décidé de devenir un guerillero-jardinier en investissant les espaces vacants des mobiliers urbains. C'est en observant le nombre de boites distributrices de journaux vides qu'il à eu l'idée de les customiser en réceptacles à fleurs. Acte esthétique, inventif jouissif et décalé de notre routine, il s'agit de rendre présentes les fleurs et autres 'herbes folles'.
Parfois, simplement lancer des graines sur un terrain vague et laisser faire suffit.
Mais le mouvement du "guerilla gardening" sème et fait des émules en Europe. Alors si vous aussi ça vous intéresse, des groupes se sont constitués un peu partout en France: Lyon, Toulouse, Paris, Bordeaux etc.

 

photos 2 et 3 trouvées sur JARDIN POTAGER URBAIN


Publié dans actions-réactions

Commenter cet article