rip cnp

Publié le par l'homnivore singulière

Suite à l'alerte donnée par l'association les Inattendus,qui se portait volontaire pour un éventuel rachat du cnp Odéon (cinéma d'art et d'essai qui à vu sa fréquentation baisser) Libélyon publiait mi-juillet un article sur les possibles issues. A l'époque, la situation semblait pouvoir s'arranger malgré la mauvaise foi de son propriétaire, Mr Moravioff. Ce dernier affirmait même qu'il n'était "pas question de fermer les CNP." dans l'interview accordé au Petit Bulletin.

Alors ce ne fut pas sans surprise que l'on apprends la nouvelle, comme une loi votée pendant que le citoyen est à la plage... La salle de l'Odéon est définitivement fermée!
Voici la lettre de Jean-françois Buiré, président des Innatendus en réaction à la fermeture du cnp Odéon.


"Galeshka Moravioff**, qui a racheté les CNP en 1998, vient de faire  vider la cabine du CNP Odéon de son matériel de projection, qu'il a expédié dans une de ses salles marseillaises. Il a profité de la période de fermeture de l'Odéon et des congés estivaux de ses employés pour faire exécuter cette besogne, dont il n'avait prévenu  personne au sein des CNP.

De retour à Lyon, Marc Artigau, directeur- programmateur des CNP, a ainsi découvert la coquille vide que la salle était devenue en son absence, alors même qu'il y avait programmé des films à partir de sa reprise le 19 août, et pour plusieurs semaines.

Aujourd'hui, ce sont trente années d'affiches de cinéma qui étaient conservées à l'Odéon que des représentants de la Cinémathèque du  Luxembourg sont venus emporter, sous la houlette de Moravioff. Dans  les jours qui viennent, ce seront les fauteuils qu'il fera sans doute enlever, toujours à destination de ses salles marseillaises. Tout ce qui peut avoir quelque valeur est systématiquement récupéré, et jamais au profit des deux autres sites des CNP.

A des employés des CNP venus constater le pillage, Moravioff a dit qu'il faisait ce qu'il voulait, ajoutant qu'il conserverait le site de Bellecour « comme une poire pour sa soif », ce qui n'est pas de bon augure pour celui des Terreaux.

Cordialement,

Jean-François Buiré "

 Chers cinéphiles, c'est le moment de faire savoir au cnp Terreau et Bellecour notre présence! Allons au cinéma! 
Et parce que rien n'est encore perdu, mobilisons-nous! rdv sur ici  pour plus d'infos!

 

Publié dans actions-réactions

Commenter cet article