Si Vermeer était photographe...

Publié le par l'homnivore singulière

Hendrik Kerstens est un photographe Néeerlandais. En 1995 il se tourne complètement vers la photographie et décide de faire de sa fille Paula, son principal modèle: “J’ai voulu documenter tous les moments importants de sa vie, être là et conserver une trace de ces instants éphémères qui s’efface trop vite de nos mémoires ”.
Mise en scène dépouillée, lumière blafarde mais composée, refus d'effet de sophistication...Il ne s'agit pas de faire du "beau" mais de saisir le "banal": “Un jour, Paula est revenu de sa leçon d’équitation. Elle a ôté sa cape et j’ai alors été frappé par l’image de ses cheveux tenus ensemble grâce à une pince. Cela m’a rappelé les portraits des grands maîtres hollandais. Dès lors, j’ai commencé à faire plus de portraits d’elle en me rapportant aux peintures de cette époque. Ce qui me fascine, en particulier, dans la peinture du XVIIème siècle, c’est cette volonté de décrire la vie quotidienne par opposition aux peintures de la Renaissance italienne, qui, elles, racontent habituellement une histoire.
L’originalité du travail de Kerstens puise sa source dans cette faculté à faire naître le trouble et le jeu des regards installé entre le modèle et le photographe, le père et sa fille, le sujet et le spectateur. 













Publié dans photographie

Commenter cet article

Manon 03/01/2011 21:19


Votre site est magique. Hendrik Kerstens est un artiste que je ne connaissait pas et je vous remercies pour cette découverte. Bonne continuation