X° biennale d'art contemporain de Lyon

Publié le par l'homnivore singulière

Lundi 14 septembre, 11h,  les portes de la X° biennale d'art contemporain s'ouvrent pour les professionnels. Bousculades, embrassades à grandes effusions, chaussures pointues, iphones, rouge à lèvre très rouge et grosses bagues en résines sont à l'honneur. Oui, Il y a définitivement un dress code du professionnel de l'art contemporain! Après, il faut plus de pratique pour faire la différence entre le galeriste, le journaliste spécialisé, le blogueur influent et l'artiste... Bon, et puis il y a aussi l'électron libre, celui dont on sait pertinemment que sa présence n'est pas essentielle à cette grosse machine. Je me situe dans cette dernière catégorie et je viens naïvement pour regarder les oeuvres exposées. 
Cette édition anniversaire est sur le thème du "spectacle du quotidien". Thème passionnant qui, je le crois sera très fertile dans notre "société du spectacle", pour reprendre Guy Debord. Je parlerai tout au long de la biennale de certaines oeuvres qui m'ont plues, énervées, touchées, j'irais à la rencontre de ses visiteurs, et de ses artistes et ferai un tour du côté de Résonance et Vedutta...
Demain, j'évoquerais une performance du collectif turc Ha Za Vu ZU, qui sera dans la rue de la république le 16 pour une autre performance, participative cette fois.



Photo d'une oeuvre de Latifa Echakhch en cours de finition... Elle est visible au 1er étage de la Sucrière.

Commenter cet article

Heidi 16/09/2009 13:08

Je m'apprête à boucler mon périple Biennale.
je suivrais tes articles.