dans l'extimité d'angela laurier

Publié le par l'homnivore singulière

Souvenez-vous : Deversoir, spectacle dans lequel cette contortioniste québecoise questionnait sa folie corporelle en regard de la schizophrénie familiale...  Deversoir, Exhutoire, il s'agit bien pour Angela Laurier de mettre à  jour quelque chose de profondément enfoui. Avec J'aimerais pouvoir rire , Angela Laurier relève le pari de continuer à explorer le terrain familial, nous livrant avec bienveillance sa relation avec Dominique, son frère schizophrène, présent aussi sur scène. Cette nouvelle création est comme une libération, un nouveau départ : comprendre d'où l'on vient pour mieux repartir. Les extraits de son nouveau spectacle qui m'ont étés donnés à voir laissent à espérer une proposition artistique plus "oxygénée", peut être plus simple, mais faite de cette simplicité qui va droit au but : la justesse.


montage vidéo et photo de Exhutoire 


La nouvelle création d'Angela Laurier est visible aux Subsistances dans le cadre du Week-end ça tchatche / Anticodes. et c'est du 24 mars 10 au 28 mars 10. 

Publié dans cirque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article